Accueil > Je suis propriétaire bailleur > Quelles aides ?

Quelles aides ?

Aide aux travaux de rénovation énergétique, à l’adaptation, à la sortie de vétusté

 

Le montant des aides varie selon la nature des travaux et l’état général du bâti.

 

ANAH  : 25% à 35% des travaux HT (Plafond de travaux : de 750 € HT/m² à 1 000€ HT/m², dans la limite de 80 m² par logement), plus des primes complémentaires possibles pour travaux d’économies d’énergie et/ou loyer très social.

 

CARENE  : de 10% à 35% des travaux HT, suivant le type de loyer choisi et la durée de conventionnement + une prime de 4 000 € pour primo-conventionnement/investissement.

 

Conseil Départemental : 20% des travaux HT (avec obligation de conventionner le logement en loyer social ou très social pendant 9 ans, et obligation de gestion locative sociale).

 

 

Prime à la mise en gestion locative et à la souscription d’une assurance impayés de loyers

 

Conventionnement "social" :

  • Prime de 90% du coût des frais de gestion et d’assurances loyers impayés la première année
  • Prime de 45% la deuxième année
  • Prime de 25% la troisième année.

 

Conventionnement "très social" :

  • Prime de 90% du coût des frais de gestion et d’assurances loyers impayés pendant trois ans.

La prime est cumulable avec les aides aux travaux de la CARENE.

 

 

 

L’embellissement des façades

 

Subvention CARENE : 25 % du montant des travaux de ravalement HT, l’aide est plafonnée à 500 € pour un ravalement « peinture » ou 875 € pour des travaux d’enduit ou de restauration de façades.

 

 

PPRT Montoir de Bretagne

 

Les aides sont attribuées sans conditions de revenus (ni du propriétaire, ni du locataire) et quel que soit le type de loyer appliqué. 100% des travaux sont pris en charge.

CARENE : 17 % du montant des travaux HT

Département : 5 % du montant des travaux HT

Région Pays de la Loire : 3 % du montant des travaux HT

YARA France : 35 % du montant des travaux HT

Aides indirecte par crédit d’impôt de l’Etat : 40 % du montant des travaux HT

 

 

Le recours aux énergies renouvelables

 

Le pack Solaire thermique

 

Subvention de la CARENE, sans conditions de ressources :

  • Une prime de 1 000 € pour l’installation d’un Chauffe-Eau Solaire Individuel (CESI).
  • Une prime de 2 500 € pour l’installation d’un Système Solaire Combiné (SSC), chauffage et eau chaude.
  • Une bonification de 400 € minimum si le projet s’insère dans un projet plus global de rénovation énergétique (bouquet de travaux) accompagné dans le cadre de son dispositif ECORENOVE CARENE.
  • Un conseil gratuit auprès d’un conseiller ECORENOVE CARENE et la consultation du cadastre solaire pour vérifier le potentiel du projet.

La CARENE vous renseigne et vous conseille sur les aides nationales complémentaires : TVA à 5,5%, CEE, Eco-Prêt à taux zéro, aides ANAH…(sous conditions - cumul possible de certaines aides)

2013©CARENE | Mentions légales